Communiqués de presse

Quotas au sein des conseils ? Les Romandes ne les ont pas attendus

Plus de 130 femmes n’ont pas attendu que la question des quotas dans les conseils d’administration soit de nouveau d’actualité pour s’organiser.
En se regroupant au sein du Cercle Suisse des Administratrices, ces professionnelles affirment leur volonté à participer activement au développement économique du pays. Et du côté des organes de gouvernance?
Les conseils d’administration semblent avoir pris conscience par eux-mêmes, qu’ils devaient s’adapter à l’économie moderne et faire rentrer plus de diversité, de transparence, d’éthique et de professionnalisme au sein de leurs conseils. (cf. Etude 2014 de Crédit Suisse – Les Femmes dans les entreprises – attestant que les femmes intégrées au sein des conseils d’administration ou d’instances de direction, contribuent à une meilleure performance de l’entreprise).

En effet, l’époque du copinage et « petits arrangements entre amis » est révolue. Aujourd’hui, les organes de gouvernance se doivent d’apporter une réelle valeur ajoutée en intégrant des membres ayant des compétences complémentaires, gages pour l’entreprise de compétitivité et performance. Mais dans le même temps, même si les pourcentages de diversité augmentent au sein des conseils d’entreprises suisses, ils restent anormalement faibles : de 8,6% de femmes en 2010, on en compte encore que 11,3% en 2013. Ce nombre est anormalement faible, alors que tout le monde affirme être d’accord sur l’intérêt d’inclure au moins une femme dans son conseil. Un des obstacles régulièrement mis en avant serait qu’on ne trouve pas assez de femmes prêtes à intégrer un conseil; ce qui pourrait être expliqué par le manque de visibilité des femmes compétentes, volontaires et aptes à siéger.

Le Cercle Suisse des Administratrices ne prend aucune position politique sur la question des quotas, mais a décidé de résoudre concrètement une partie du problème sur l’accession des femmes aux postes de gouvernance.

Depuis le lancement médiatique en janvier dernier du Cercle Suisse des Administratrices, il n’est désormais plus possible de dire que les femmes ne sont pas assez nombreuses à vouloir s’engager ou encore qu’il est difficile de les trouver. En effet, en sélectionnant et regroupant par leurs compétences avérées, des femmes expertes ou dirigeantes; il crée un véritable vivier de femmes, mettant à disposition des entreprises et organisations leurs compétences diverses pour en soutenir la performance et la pérennité. En Suisse Romande, il compte près de 140 membres, administratrices en poste ou en recherche de mandat, et les candidates à la sélection d’entrée se pressent.

www.csda.ch

Contacts presse:
Marianne Aerni, membre du comité + 41 79 409 81 75 marianne.aerni@csda.ch

Laurence Halifi, membre du comité + 41 76 540 47 17 laurence.halifi@csda.ch

 ( WEB_Quotas_au_sein_des_Conseils_?_CERCLE_SUISSE_DES_ADMINISTRATRICES.pdf )